L'automobile a sa source
LA COUPOLE, une CITROËN Traction suspendue au temps

LA COUPOLE, une CITROËN Traction suspendue au temps

Difficile de connaître la provenance et l’origine de la CITROËN traction suspendue sous le dôme de la Coupole

Arrivée à l’ouverture du Centre en Mai 1997, la suspension scénique de ce véhicule historique indique qu’elle n’était matériellement présente sous le dôme pendant la 2éme guerre mondiale.

Cette CITROËN traction (7C ?) porte le sigle FFI des maquisards et résistants, sans doute peint un fois encore pour la mise en scène.

Nous n’avons pu voir le moteur mais ses phares aux verres bombées, la calandre peinte, l’absence de grilles d’ailes, les roues perforées, ses phares non peints, les flammes avant/arrière sur les aérateurs à ouverture arrière, l’ouverture du coffre, le cache roue à double moulure, les feux arrière ronds, la plaque d’immatriculation sur le côté et son tableau de bord nous font penser à un modèle de 1938.

Etonnés de voir un véhicule FFI équipé d’un système « gazogène », nous avons questionné l’historien de la coupole. Nous pensions que les FFI auraient plutôt utilisé des véhicules « légers » et rapides. 

À sa connaissance, beaucoup des véhicules FFI étaient des voitures de récupération fournies notamment par les médecins, les garagistes, etc. souvent équipés de gazogènes. 

Une CITROËN Traction « au grand jour « 

A l’été 1944, lors des combats de la Libération au moment où les FFI sortent au « grand jour », la récupération s’opère sur les biens allemands. Or, la Wehrmacht employait beaucoup de gazogènes (elle a même produit des installations adaptables sur un bon nombre de véhicules réquisitionnés). Il n’est donc pas inconcevable historiquement qu’une traction gazogène ait été utilisée par les FFI.   

Etant donné la couleur de celle-ci, il est probable qu’elle soit de provenance civile et non de la Wehrmacht (grise).

Sur le véhicule historique de La Coupole, le système semble être dépourvu du système complet comprenant un « foyer » à alimenter régulièrement. Il s’agit donc d’un système au gaz liquéfié en bombonne. Rappelons que l’usage de l’équipement gazogène a été réglementé dès le 19 Septembre 1940, et devait être réalisé par un professionnel agrée dès le 1 Octobre 1940.

Un lieu de mémoire à visiter, et pas uniquement pour l’histoire Automobile

Nos remerciements à l’équipe Communication de la Coupole, à Mr THIERY – Historien

📍 La Coupole, rue André Clabaux 62570 Helfaut – France. 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :