loupe

Toutes piècesflèche vers le bas

Toutes pièces

plusDéposer une annonce

Accueil triangle Toutes les marques triangle AUSTIN

AUSTIN

Marque Anglaise

Création: 1905
Disparition: 1988

Alors qu’il a 17 ans, Herbert AUSTIN suit son oncle à Melbourne-Australie- où il acquière des compétences en mécanique, en art et en Design. Il devient le directeur d’une entreprise de mécanique dans laquelle il rencontre Frederic WOLSELEY

En Australie, AUSTIN produit des pièces mécaniques pour les tondeuses (à mouton) WOLSELEY . Ils décident de rentrer ensemble en Grande Bretagne et de monter une usine qui produira d’abord des machines à outils, puis des pièces de cycles.

En 1895, âgé de 29 ans, AUSTIN sort un prototype de tricycle de 2Ch, financé par WOLSELEY.

Dès 1905, Herbert AUSTIN (1er Baron AUSTIN) lève des capitaux auprès de WOLSELEY et avec son frère Harry, installe l’AUSTIN Car Works dans une ancienne imprimerie à Longbridge (Manchester) pour fabriquer des voitures. AUSTIN Car Works fabrique également des voitures pour la marque WOLSELEY.

La société prospère grâce à ses productions liées aux matériels militaire lors de la première guerre mondiale. Mais la demande de voitures civiles a fortement baissé.

La faillite proche, Herbert AUSTIN sauve l’entreprise en demandant le sacrifice d’un mois de salaire à tous.

En 1920, un moteur vertical et un réservoir à l’arrière caractérisent l’AUSTIN 20Ch.

La nouvelle AUSTIN Seven lancée en 1922 sera un succès et permettra à l’entreprise de se maintenir malgré de faibles marges.

En 1932 sort l’AUSTIN Twelve, un modèle vite prisé des familles Britanniques.

En 1935, l’AUSTIN 10/4 pour satisfaire la clientèle de la vieillissante AUSTIN Seven. Elle devient rapidement un « Best seller » jusqu’en 1940.

Des AUSTIN seront produites sous licence par BMW Allemagne mais également par NISSAN au Japon.

AUSTIN produira à nouveau du matériel militaire pendant la seconde guerre mondiale.

Herbert AUSTIN s’éteint en 1941.

En 1945, le premier modèle AUSTIN à moteur à soupape en tête et produit en série sort: l’AUSTIN 16.

Après la seconde guerre, c’est Leonard LORD qui possède AUSTIN. Il souhaite alors que la marque monte en gamme.

Il demande à Dick BURZY, le chef dessinateur de tracer une carrosserie digne des BENTLEY.

Et en 1946 sort l’AUSTIN  A135 Princess et AUSTIN A125 Sheerline remarquées par leurs carrosseries au style « razor edge » (ligne rasoir).

Ces carrosseries seront réalisées chez le carrossier VANDEN PLAS (UK) alors racheté par AUSTIN.

Un million de voitures de la marque AUSTIN ont été produites en 1947, puis deux millions dès 1952.
1952 est l’année où AUSTIN se place en tête des exportateurs vers les U.S.A, après l’échec de l’AUSTIN A90 (1948).

C’est aussi cette année là qu’ AUSTIN divulgue au salon Automobile de Londres (UK) la version limousine la plus aboutie de l’AUSTIN Princess.

En 1951, AUSTIN lance une première voiture économique et innovante (monocoque): l’AUSTIN A30 avec un petit moteur de 803Cm3.

Malgré tout, l’après-guerre reste un moment difficile pour AUSTIN qui devra fusionner avec la NUFFIELD Organization (produisant les MORRIS) en 1952 pour entrer dans la BRITISH Motor Corporation (BMC).

Au même moment, AUSTIN collabore avec Donald HEALEY pour le développement des AUSTIN HEALEY.

En 1954, NASH Motors confie la production des modèles Metropolitan à AUSTIN.

AUSTIN, au sein de BMC, lance le modèle Mini afin de répondre à la crise du pétrole en 1956. (Elle sera produite sous les différente marque AUSTIN , MORRIS, BRITISH LEYLAND,… jusqu’en 2000!)

PININ FARINA signe le dessin de l’AUSTIN A40 en 1958. AUSTIN a réagit aux propos du Prince Philip qui trouve peu attrayant les modèles de la marques.

L’AUSTIN A40 sera déclinée en version Devon, Farina et Somerset.

BMC et AUSTIN fusionne en 1960. En 1968, La marque se fond dans BRITISH LEYLAND.

Une berline sort en 1969, l’AUSTIN Maxi.

En 1973, un modèle peu jovial est lancé: l’AUSTIN Allegro.

1975 est l’année de la nationalisation de BRISTISH LEYLAND, qui deviendra en 1982 AUSTIN ROVER après des difficultés financière.

En 1980, c’est le lancement d’une voiture conçue par ordinateur et dont la production a été robotisée: l’AUSTIN Metro.

Après encore quelques sorties de modèles au succès controversé (La Maestro 1983,la Montego 1984) la production s’arrête en 1988.