loupe

Toutes piècesflèche vers le bas

Toutes pièces

plusDéposer une annonce

Accueil triangle Marques triangle Corre la licorne

CORRE LA LICORNE

Marque Française

Fondée en 1901

Après avoir démarré une collaboration avec Gustave FOUILLARON, Jean Marie CORRE crée sa propre marque dont la réputation fut mondiale. Et comme beaucoup, il débute dans ses ateliers de Levallois (F) par la fabrication de cycles et quadricycles motorisés par DE DION BOUTON. Il est aussi coureur cycliste.

Il créé en 1901 la Compagnie Française des Automobiles CORRE LA LICORNE.

Les premières voitures sont des CORRE puis des CORRE LA LICORNE;

En 1901, c’est la CORRE Type E légère.

De 1901 à 1903, CORRE classe ses voitures ou remporte un certain nombre de courses.

En 1905, Pour avoir copié la transmission à prise directe de Louis RENAULT, un long coûteux procès force Jean Marie CORRE à mettre en vente son entreprise.

Le siège de la CORRE Limited est mis en faillite à Londres fin 1906.

En 1907, la société renaît sous l’impulsion de Waldemar LESTIENNE.

(L’emblème de la la licorne dressée ferait écho aux victoires en course de Waldemar LESTIENNE – pilote et drapier fortuné du Nord de la France – dont les armoiries familiales sont une licorne)

Waldemar LESTIENNE abandonne le nom CORRE, mais Jean Marie CORRE continuera de son côté à exploiter son nom sur des modèles de sa propre production jusqu’en 1936. Il faut aussi abandonner la forme du capot, trop ressemblant à celui de RENAULT.

Les voitures sont initialement équipées de moteurs DE DION BOUTON monocylindre et de moteurs ASTER à 4 cylindres ( CORRE type 16).
La CORRE type F apparaît en 1904 et la CORRE type G en 1905.Après la première guerre mondiale, la société s’installe à Neuilly (F).

En 1907 sortent les modèles CORRE J, CORRE K et CORRE L pendant que la CORRE C1 pilotée par COLLOMB prend place en course.

Une type A, type B et une type C – J.CORRE sont au catalogue de 1908.

En 1919, un nouveau modèle équipé d’un moteur BALLOT sort.  s’en suivront deux antres de 9/12Cv et 12/15Cv au cours des années 20.

C’est ensuite un moteur SCAP de 8/10Cv qui sera installé sous les capots.

Le catalogue s’étoffe rapidement au point d’être compétitif face aux grandes marques.

En 1926, sur la base d’un châssis 8/10CV, l’entreprise propose une conduite intérieure 4 places.

La même année, un modèle similaire sur châssis 9/12Cv et 10Cv sport sera présenté au Grand Palais à Paris (Fr).

Une voiture équipée d’un moteur 6 cylindres sont en 1927.

Certains moteurs proviennent de chez CITROEN, comme celui équipant LA LICORNE Coach 163.

En 1930, Waldemar LESTIENNE laisse la place à son frère Robert. Ce dernier se fera tué par les Allemands pendant la guerre. La société sera à nouveau en difficulté et non éligible au plan PONS et les fournisseurs lâchent l’entreprise. LA LICORNE perd les moteur CITROEN et n’a plus qu’un 1600 Cm3 d’ancienne technologie (latérale).

LA LICORNE produira des voitures sur la base de CITROEN Traction 7 (Légère) -La LICORNE Rivoli – et CITROEN Traction 11 (Standard) pour la LICORNE Normandie.

elle sera revendue à BUGATTI qui la cède ensuite à BERLIET

Disparition: 1948

Production: 33 000 voitures et véhicules utilitaires

Image publicitaire de 1926 de la marque automobile LA LICORNE exposant au grand palais en 1926
CORRE LA LICORNE

Modèles

Offres récentes CORRE LA LICORNE