loupe

Toutes piècesflèche vers le bas

Toutes pièces

plusDéposer une annonce

Accueil triangle Marques triangle Cunningham

CUNNINGHAM (Briggs)

Marque automobile Américaine

Fondée en 1950

(Aucun lien établi avec avec la JAMES CUNNINGHAM , Son & Company de Rochester,New-York,USA).

Il faut être soit richissime, soit passionné, soit suicidaire pour lancer une marque en 1950.
Et pourtant, Briggs Swift CUNNINGHAM, pilote automobile de renom, se lance dans l’aventure.

Il est riche (Son père a financé l’association de PROCTER & de GAMBLE).

Il connait le monde automobile et possède déjà une écurie et a inscrit des CADILLAC aux 24 heures du Mans la même année.

Briggs CUNNINGHAM lance la fabrication en 11 mois d’une nouvelle voiture de sport puissante annoncée comme la première de ce type construite aux U.S.A.

Conçue pour entrée en compétition, le CUNNINGHAM C1 déclenche l’enthousiasme en sport automobile par sa conception.
Toutefois, le modèle n’est pas sur les circuits.

Est-ce parce que Briggs a couru sur MG que sa première voiture ressemble étrangement à une MG A (Et les suivantes à des MG B GT ou le design de MICHELOTTI) ?

Elle sert de faire valoir à Briggs CUNNINGHAM pour séduire les majors de l’automobile de Detroit.

GENERAL MOTORS ne s(y risque pas et c’est Ed COLE chez CHRYSLER qui lui permettra d’utiliser les meilleurs composants de la marque ainsi que son banc moteur pour les essais.

En 1951, le second modèle, la CUNNINGHAM C2-R sort avec 230Ch sous le capot. 3 exemplaires sont inscrits la même année aux 24Heures du Mans.

Fort de ses succès dans plusieurs courses, l’aventure continue avec les CUNNINGHAM C3 et CUNNINGHAM C4-R de 1952.

Les voitures sont assemblées en Italie chez le carrossier VIGNALE avant de repartir vers les U.S.A où elles sont vendues fort cher et en nombre restreint.

La CUNNINGHAM C4-R de 1954, et sa grande soeur la CUNNINGHAM C5 font leurs entrées sur les circuits pendant que la CUNNINGHAM C3 fait son entrée au salon automobile de Genève (CH).

Malgré ses beaux résultats, CUNNINGHAM a des difficultés à être compétitifs face aux grandes marques.

Il est donc décidé d’utiliser un moteur OFFENHAUSER pour la CUNNINGHAM C6-R de 1955.

Elle ne sera pas victorieuse en course et aura couté beaucoup d’argent.

Pour Briggs CUNNINGHAM, le pire est à venir…

Il ne peut déduire ses pertes financières des impôts car le fisc Américain, malgré la création d’un société, considère son aventure comme un loisir.
Briggs décide donc d’arrêter l’aventure en tant que constructeur.

Son écurie continuera à courir mais sur d’autres marques.

Offres récentes CUNNINGHAM (Briggs)