loupe

Toutes piècesflèche vers le bas

Toutes pièces

plusDéposer une annonce

Accueil triangle Marques triangle Holden

HOLDEN

Marque Australienne

Fondée en 1919

Le continent Australien ne compte pas assez d’habitants au début du 20ème siècle pour que l’industrie automobile y soit prospère.

Aussi, beaucoup de voitures sont importées.
Et dès 1911, GENERAL MOTOR s’installe à Sydney.

À la fin de 1914, la plupart des villes australiennes avaient un agent FORD.

( La FORD T était de loin la voiture la plus vendue, avec 1142 immatriculations enregistrées cette année-là).

La première guerre mondiale rendant l’importation difficile, seuls les châssis sont livrés à l’Australie.

Les chiffres des ventes ont chuté pendant la Grande Guerre laissant les concessionnaires avec des stocks indésirables.

Lorsque les livraisons ont repris après 1917, les distributeurs ont constaté qu’ils recevaient des voitures incomplètes

(ex: FORD( CKD) du Canada dont seuls le moteur et la boîte de transmission étaient le seul article complet).

Dans le même temps, le gouvernement australien a introduit une interdiction sur l’importation de « biens de luxe » afin de conserver l’espace d’expédition pour les articles plus essentiels. Bien que les carrosseries d’automobiles soient considérées comme des biens de luxe, les châssis en étaient exemptés.

A la fin des hostilités, l’interdiction a été remplacée par un tarif d’importation élevé d’un minimum de £60 par personne.

Les carrossiers Australiens étaient ravis.

Cette industrie avait grandi au cours de la dernière décennie parce que les carrosseries fragiles sur les voitures importées ne résistaient pas aux rigueurs de la brousse australienne.

À la demande des distributeurs, les carrossiers locaux avaient conçu des carrosseries pour la plupart des modèles de voitures importées.

Le carrossier et expert en sellerie HOLDEN & FROST profita de la situation pour se développer.

Et en 1919, La HOLDEN ‘S Motors Body Builders vit le jour et proposa des carrosseries spécifiques sur châssis BUICK ou DODGE, et enfin FORD.

La collaboration avec GENERAL MOTOR fut officialisée en 1920 par la construction d’une usine de carrosserie HOLDEN à Woodville.
Mais en 1926, G.M construisit sa propre usine.

Comme beaucoup, HOLDEN fut impactée de la crise financière de 1929.

HOLDEN fut racheté par GENERAL MOTORS en 1931.

Après la Seconde Guerre mondiale, FORD construit des voitures complètes, à commencer par la FORD Falcon (1960), tout comme TOYOTA, MITSUBISHI, LEYLAND (la P80, disponible uniquement en Australie) et d’autres.

La première voiture de la marque HOLDEN fut produite en 1948.

Il s’agissait de la HOLDEN 48-215 FX, équipée d’un 6 cylindres en ligne de 2150 Cm3. Initialement, ce modèle G.M devait être une Chevrolet.

Avant la fin des années 1950, seule HOLDEN Motors Ltd fabriquait des voitures complètes à des fins commerciales en Australie.

Elle produisait des modèles basés sur ceux d’autres constructeurs.

La première est une VAUXHALL série E britannique de construction australienne qui a été construite principalement à Luton (UK) et commercialisée dans ce pays de 1951 à 1957.

C’était sous trois formes, mais toutes les berlines à quatre portes, le 4 cylindres WYVERN, le 6 cylindres VELOX, et fin de 1954. Les HOLDEN portaient la première calandre (1951-54) des Wyvern et Velox.

La gamme correspondait exactement à la gamme FORD Consul, Zephyr Six et Zephyr Zodiac de luxe Mk1.

Le modèle sans doute le plus attirant de HOLDEN fut la Monaro de 1968.

Sa version ultime: La GTS 327 Bathurst, un coupé sport au V8 de 5,7L

dans les années 1970, HOLDEN reprit le modèle OPEL Kadett C pour en faire la HOLDEN Gemini.

Idem pour la HOLDEN Commodore VH et VR tirées de l’OPEL Senator et Rekord E.

Ce constructeur resta sous la coupe de GENERAL MOTORS la plupart de son existence.

Disparition: 2017

Modèles

Offres récentes HOLDEN