loupe

Toutes piècesflèche vers le bas

Toutes pièces

plusDéposer une annonce

Accueil triangle Marques triangle Nash

NASH

Marque Américaine ( à ne pas confondre avec FRAZER NASH, marque Anglaise)

Fondée en 1916

 

En Juillet 1916, Charles NASH, ancien manager chez DORT, ancien dirigeant de BUICK (1910), et président de la GENERAL MOTOR (1912) rachète la Thomas B JEFFREY Company à Kenosha, Wisconsin (USA).

Après une réorganisation de ce fabricant de chariots et producteur de voiture pour la marque RAMBLER, il en fait la NASH Motor Company.

La première voiture en série le 18 avril, La NASH Series 680 au moteur 6 cylindres de 4 litres est produite en série dès 1918.

En 1921, la NASH Series 40 sera le nouveau modèle de la marque. Moins chère que la précédente, elle n’est équipée que d’un 4 cylindres.

En 1922, NASH a déjà produit 100 000 véhicules.

En 1925, sont successivement lancés la NASH Avanced Six (6 cylindres, 4600cc) , la NASH Special Six (6 cylindres, 3600cc) la NASH Standard six ou NASH AJAX, et NASH LIGHT (6 cylindres, 3000cc).

Les ventes augmentent régulièrement aux U.S.A mais à l’export également.
En France, les établissements BARBECOT, distributeurs pour la France (hors Sud-Est) présente les innovations de la marque comme le changement de vitesse à pignon hélicoïdale de 2ème, le levier de roue libre. Et surtout, ils mettent en avant le peu de vibration et le faible bruit des NASH.

En 1930,  c’est au tour des NASH Twin Ignition Eight, NASH Eight (8 cylindres), NASH Twin Ignition Six et NASH Single Six (toutes deux des 6 cylindres) .

La crise financière des années 30 fera s’effondrer de 50% les ventes de la marque.

Charles NASH laissera alors EH Mc CARTY la présidence de l’entreprise.

Bien que riche de 8 modèles les ventes NASH seront très faible en 1932.

La NASH series 1090 ou Ambassador Eight sera la plus coûteuse et rentable en cette époque difficile.

En 1933,  les pertes effacent les profits de l’année précédente et ii faut attendre 1934 pour qu’une reprise se profile.

NASH lance en 1934 le modèle économique (sans freins hydrauliques), la NASH La FAYETTE Six ( un best seller),et sort son millionième véhicule.

En 1937, NASH cherche à s’associer. Ce sera avec KELVINATOR, un fabricant de réfrigèrateur.  Le groupe NASH KELVINATOR Corporation est né, avec à sa tête James MASON.

La  NASH 600, petite voiture économique permet à la marque de renouer avec le succès.

Pendant la seconde guerre mondiale, la NASH Ambassador Eight est produite au Royaume-Uni et est doté d’un moteur diesel PERKINS.

Après guerre, La NASH Ambassador et la NASH Series 600 sont les deux modèles phare de la marque.

L’Ambassador aura une version Suburban Woody (carrosserie armature bois)

Les moteurs 6 cylindres sont arrêtés.

NASH est le premier à renouveler son catalogue après la guerre, dès 1949.

En 1950, la NASH 600 devient la NASH Statesman et la NASH Rambler est lancée. Ce modèle compact est équipé d’un 6 cylindres.

La NASH Rambler est déclinée en Station Wagon et en Coupé Hardtop en 1951.

Afin de produire une voiture de sport, NASH se rapproche de HEALEY (UK).

Il en sort la NASH HEALEY au 6 cylindres fourni par NASH. Après avec couru au Mans, HEALEY exportera celle-ci au U.S.A avec deux moteurs NASH de 2443Cm3 et 4138Cm3.

En 1953, c’est au tour d’AUSTIN (UK) de se voir confier la production d’une NASH. Le résultat de la collaboration sera la NASH Metropolitan dont le moteur est celui de l’AUSTIN A40 (4 cylindres).

En 1954, afin de résister aux majors et à la 13ème places des constructeurs Américains, NASH s’associe à HUDSON pour devenir l’American Motors Corporation (AMC).

Chacun gardera son catalogue et son réseau de distribution mais auront des modèles communs, produits chez NASH et vendus au même prix.

En 1955, un 8 cylindres en « V » est installé sur la NASH Ambassador V8″  avec une boîte de vitesse « Twin Ultramatic » de chez PACKARD.

1957: La marque NASH s’efface. AMC fait de la Rambler une marque qui prendra le relai dès l’année suivante.

 

Modèles

Offres récentes NASH