loupe

Toutes piècesflèche vers le bas

Toutes pièces

plusDéposer une annonce

Accueil triangle Marques triangle Pegaso

PEGASO

Marque automobile Espagnole

Fondée en 1946

Le cheval ailé bondissant, emblème de ENESA (Empresa Nacional de Autocamiones S.A), n’a rien de fougueux à ses débuts.

En fait, PEGASO est une marque crée par la toute nouvelle société d’état pour relancer la production de camions et véhicules de transport en Espagne.

Toutefois, ENESA, co-entreprise INI ( Instituto Nacional de Industia) / HISPANO SUIZA va laisser s’exprimer le fruit de la collaboration ancienne entre HISPANO SUIZA et ALFA ROMEO.
L’ingénieur Espagnol Wilfredo RICART rentre au pays à la fin de la guerre civil et travaille alors à la conception d’une première automobile de prestige de la marque PEGASO en 1946.

Cet ingénieur talentueux avait déjà travaillé en automobile avant de s’exiler et son idée d’offrir du prestige à l’Espagne n’a pas laissé insensible FRANCO.

Pour satisfaire le dictateur, il établit les lignes d’une limousine. La PEGASO Z-101.

Mais c’est en concevant une voiture sportive qu’il veut s’illustrer.

(Chez ALFA ROMEO, il avait travaillé sur un moteur 16 cylindres en V à 24 soupapes destiné à rivaliser en course avec FERRARI).

Il conçoit un moteur V8 décliné sous plusieurs cylindrées.

L’aboutissement de son travaille sera la PEGASO Z-102 présentée au public en 1951 au salon de l’automobile de Paris.

L’atelier de fabrication de PEGASO étant essentiellement conçue pour la fabrication de camions, RICART se tournera finalement vers de prestigieux carrossiers comme SERA. TOURING ou SAOUTCHICK pour l’aboutissement de ses modèles.

Le résultat est une voiture racée, avant-gardiste, et technologiquement pointue.

Seuls 84 unités sortiront de l’usine de Barcelone.

Ainsi, en 1953, la PEGASO Z-102 sera déclinée en coupée Touring Superleggera Thrill et en 1954 en cabriolet par SAOUTCHICK.

Suivra une évolution: La PEGAZO Z-103.

Les coût de développement sont trop lourds et ENESA décide de recentrer ses investissements vers la production de camions.

La production de voitures trop confidentielle (86 unités) s’arrêt en 1956.

Il semble que les châssis en cours de fabrication et les carrosseries déjà prêtes aient servis à la fabrication de quelques voitures supplémentaires équipées de moteur ALFA ROMEO.

Disparition: 1956

Modèles

Offres récentes PEGASO