loupe

Toutes piècesflèche vers le bas

Toutes pièces

plusDéposer une annonce

Accueil triangle Marques triangle Schneider th schneider

SCHNEIDER – TH. SCHNEIDER

Marque Française

Fondée en 1909

La société Anonyme des Automobile Th. SCHNEIDER est installée au 28, Avenue Fontaine-Argent à Besançon (Fr).
Elle est créée par Louis RAVEL et Théodore SCHNEIDER.

Les deux acolytes ne sont pas inexpérimentés lorsqu’ils fondent la Société des automobiles TH. SCHNEIDER.

Louis RAVEL a fondé la Société des carburateurs ZENITH et Théodore SCHNEIDER a déjà repris les activités de la firme automobile AMSTOUTZ RAVEL & Compagnie.

Théodore est le fondateur de la marque ROCHET SCHNEIDER de Lyon (Fr) en 1889.

(AMSTOUTZ étant déjà le repreneur de la marque CHAPUIS DORNIER).

Un premier modèle sort en 1911. Il s’agit d’un modèle équipé d’un 4 cylindres de 10/12CV.

En 1912, c’est grâce au sport automobile que la marque se fait connaitre en se lançant sur au grand prix de Dieppe avec un moteur sans soupape.

la même année, la marque s’associe aux services de Louis ADENOT- l’ancien directeur commercial de la marque ROCHET SCHNEIDER- pour vendre aux USA.

Les voitures SCHNEIDER s’exporteront au Royaume Uni.

En 1913, TH. SCHNEIDER ouvre un atelier de montage à Boulogne sur Seine (Fr).

Durant la première guerre, la firme participera à l’effort de guerre. La production automobile classique est remplacée par celle de véhicules de livraison, de camions et d’obus.

La production d’ après-guerre consiste à reprendre d’anciens modèles et de les moderniser en plaçant le radiateur à l’avant. Le capot plongeant façon RENAULT disparait.

L’atelier de Boulogne disparait également.

(Il subsiste toutefois des ateliers de réparations au 1Bis, avenue de la Reine)

Les ventes sont satisfaisantes mais la production reste artisanal, et donc coûteuses.

En 1920, la gamme comprend:

Une 12Hp , moteur alésage 75X130,

une 14Hp, moteur alésage 82,5X140,

une 18Hp, moteur alésage 95X140,

une 26Hp, moteur alésage 96X190.

En difficulté dès 1921, la marque est reprise par le principale concessionnaire à Lille (F).

Elle sera située alors au 3, rue Sainte Genois. sous le nom de PARIS Nord Automobiles.

En 1922, Louis RAVEL quitte l’entreprise.

Pour le remplacer, on choisit le carrossier Ferdinand MONTJARDET qui simplifiera la gamme.
Elle sera présentée au salon de l’automobile de Paris de 1923.

La gamme comprend une 7CV, 10Cv et 12CV.

En 1926, Théo SCHNEIDER participe aux 24 Heures du Mans et termine à la première place des voitures 2 Litres françaises.

A la suite de la crise financière de 1929, la marque disparaitra comme bien d’autres.

La liquidation est prononcée en 1931.

coupure de presse datant de 1926 faisant la publicité des automobiles Théodore SCHNEIDER à Lille
Théodore SCHNEIDER, PARIS NORD AUTOMOBILES, Lille

 

 

Modèles

Offres récentes SCHNEIDER – TH. SCHNEIDER