loupe

Toutes piècesflèche vers le bas

Toutes pièces

plusDéposer une annonce

Accueil triangle Marques triangle Skoda

SKODA

Marque Tchèque

Fondée en 1923

En 1919, L’Empire Austro-Hongrois disparait et le groupe sidérurgique et d’armement SKODA se retrouve sous le contrôle financier de son concurrent Français SCHNEIDER.

A l’époque, SKODA a déjà une filiale automobile qui produit des camions et quelques HISPANO SUIZA (type H6) sous licence, voir même des engrenages à chevrons pour CITROEN.

Par le rachat en 1925 de la marque LAURIN  & KLEMENT, SKODA s’ouvre d’autres perspectives dans l’industrie automobile.

Après la poursuite de la production de LAURIN & KLEMENT pendant quelques temps, SKADO lance les SKODA Type 4R, puis SKODA Type 6R.

En 1929, une nouvelle gamme est lancée sur la base de moteurs peu puissants.

La crise économique issue de la crise financière de 1929 frappe la Tchécoslovaquie plus tardivement.

En 1930,la SKODA 650, Issue de la SKODA 645, reçoit encore un moteur 6 cylindres équipant les camions de la marque.

Et le temps des petites voitures populaires est arrivé. La SKODA Popular est un petit modèle innovant avec son moteur à chemises humides, son architecture sur poutre et une suspension à axe oscillant à l’arrière. Sa carrosserie est proche de la FORD Popular.

Consciente de l’époque difficile SKODA lance un plus modeste 6 cylindres de 1,8L qui equipera la SKODA 633

S’en suivra la SKODA 637 en 1932 dont le restylage de 1934 aboutira à suspendre le moteur accouplé à une boite synchronisée au châssis à poutre central.

En 1936 SKODA lance ce qui sera sans doute l’une de ses plus belle réalisation: La SKODA Superb 640. 

En 1939, SKODA produit des véhicules à conduite à droite. Ce changement est imposé par l’occupant Allemand.

En 1946, Le groupe SKODA est nationalisé et segmenté. L’une des entreprises issues de cette segmentation – la marque SKODA- reste pour commercialiser les produits de l’usine MLADA BOLESLAV (qui devient l’Usine Nationale d’Automobiles).

En 1952, Sort la SKODA 1200 dont la carrosserie ponton est une nouveauté à l’époque.

D’abord baptisée 440 en 1954, la SKODA Octavia propose un 4 cylindres permettant d’atteindre 121Km/H pour un prix raisonnable. Mais attention en courbe, son train arrière oscillant surprit plus d’un conducteur.

La SKODA 440 Spartak est un modèle compact.

En 1956,arrive la SKODA 1201, puis la SKODA 1202 en 1961 en version break. rejoint bientôt par la SKODA 445 et sa version cabriolet: la SKODA 450.

A la fin des années 1950, la charmante SKODA Félicia Super se signale comme une charmante petite voiture à la vitesse de pointe de 140Km/H mais au comportement déroutant.

La SKODA 1202 de 1961 permet à la marque d’offrir à la clientèle une voiture polyvalente sous la forme d’un break à 5 portes.

La technologie du moteur « tout à l’arrière » est à nouveau utilisée sur la SKODA 1000MB de 1964 pour des questions de coûts. Il en sera de même pour toute la série SKODA 100.

L’entrée de gamme SKODA 100 est réhaussée coté moteur pour en faire la SKODA 120  » la voiture du peuple ».

En 1976, SKODA produit donc la SKODA 120, mais celle-ci est mal perçu en Europe car trop difficile à conduire et trop bruyante.

Par contre, ce clone de RENAULT R8 remporte de beaux succès en rallye et sera produit à plus d’un million d’unités.

Dans les années 1980, SKODA fait appel au designer Italien BERTONE. S’en suit la SKODA Favorite -Premier modèle à moteur situé à l’avant et à traction avant.

Elle n’est proposée qu’avec un moteur 4 cylindres de 1289Cm3 mais arrivera tout de même à trouver son public.

La SKODA 105 sera produite jusqu’en 1988 avant que la 800 000 ème ne quitte l’usine et qu’une page se tourne.

Avec la réunification de l’Allemagne et l’effondrement de l’U.R.S.S dans les années 1990, l’ouverture des marchés permet à VOLKSWAGEN d’absorber les constructeurs AWZ de Zwickau (en Ex-R.D.A), et en 1999 le Tchèque SKODA.

 

Modèles

Offres récentes SKODA