loupe

Toutes piècesflèche vers le bas

Toutes pièces

plusDéposer une annonce

Accueil triangle Marques triangle Talbot

TALBOT DARRACQ – TALBOT LAGO

Marque Anglaise,

Fondée en 1903

Adolphe CLEMENT  – fondateur des automobiles CLEMENT BAYARD -, et Charles CHETWYND TALBOT – Comte de TALBOT &  Président du British Automobile Commercial Syndicate crée la société CLEMENT TALBOT afin de produire en Angleterre les automobiles françaises de la marque CLEMENT TALBOT.

En 1913, la filiale anglaise de la firme française DARRACQ est totalement passée sous contrôle Britannique.

En 1919, elle reprend CLEMENT TALBOT et forme la CLEMENT TALBOT DARRACQ Limited.

Suite au rachat de la marque SUNBEAM, le nom de CLEMENT disparait et la STD Motors Limited -SUNBEAM TALBOT DARRACQ – devient la marque officielle.

En 1920, les voitures DARRACQ sont vendues en France sous la marque TALBOT DARRACQ.

De 1921 et 1923, la marque remporte de nombreuses courses et acquiert ses titres de noblesse. avec une voiturette équipée d’un moteur 1500 Cm3 à double arbre à cames en tête.

En 1932, TALBOT DARRACQ tente de se relancer avec la présentation au salon de l’automobile de Paris (F) deux versions de châssis rigides surbaissés sur une nouvelle suspension.

En 1935, la branche TALBOT appartenant alors au groupe ROOTES UK est rachetée par Antonio (Anthony) LAGO – ancien représentant en Angleterre de la marque ISOTTA FRASCHINI et sous-directeur de SUNBEAM dès 1933.

La société est passée comme les autres avec difficulté par la crise économique de 1929, et il faut la relancer.

Anthony LAGO décide de refondre la gamme touristique. Il rajeunit l’image de la marque, lance un style élégant et sportif, et transforme en moins de 4 ans l’usine de Suresnes (F).

LAGO coupe en 1935 les liens financiers et techniques avec le groupe STD Motors Limited entre les entités TALBOT DARRACQ Angleterre et TALBOT DARRACQ France.

Il fait une croix sur les vieillissants moteurs 6 cylindres et lance l’étude de nouveaux moteurs moins gourmand, plus performant.

Cette phase se terminera en 1937 après la sortie de la TALBOT T23.

Redonnant de la vitalité à la marque TALBOT, LAGO lance en 1939 en compétition un monoplace équipée d’un moteur 6 cylindres de 4482Cm3.

A la veille de la seconde guerre mondiale, TALBOT dispose d’une gamme de 11 voitures de luxe à hautes performances.

Après la guerre, considéré comme constructeur exceptionnel, TALBOT peut poursuivre ses activités à l’usine de Suresne (F).  Et les DARRACQ Françaises portent maintenant le nom de TALBOT LAGO.

En 1947, une voiture de grand tourisme – la TALBOT LAGO Record voit le jour sous la forme d’une conduite intérieure 2 portes et d’un cabriolet.

Suivront en 1951 les berlines TALBOT LAGO 15CV et 26CV. Elles seront suivi en 1953 par la TALBOT LAGO T26GS (26CV Grand Sport) et en 1955 d’une TALBOT LAGO 2,5L Coupé (14Cv)- moteur issue de la LAGO Baby.

Cette dernière sera l’ultime création de LAGO car les prix des derniers modèles sont trop élevés et le ventes mauvaises.

Les châssis TALBOT seront, au même titre que ceux de DELAGE et DELAHAYE, très prisé des grands carrossiers tels que ANTEM, CHAPRON, POURTOUT, SAOUTCHIK…

La marque sera revendue en 1958 à SIMCA. Elle aboutira donc dans les mains de PEUGEOT qui tentera de la relancer avec TALBOT Sport et les modèles tels que la Samba.

En 1986, la marque TALBOT fut arrêtée.

Affiche de la marque automobile TALBOT montrant une voiture des années 20
Affiche publicitaire marque automobile TALBOT
Badge sur le radiateur d'une TALBOT
Emblème de la marque automobile TALBOT

Modèles

Offres récentes TALBOT DARRACQ – TALBOT LAGO