loupe

Toutes piècesflèche vers le bas

Toutes pièces

plusDéposer une annonce

Accueil triangle Marques triangle Tatra

TATRA

Marque Tchèque

Fondée en 1823

Vers 1850, Ignaz SCHUSTALA fonde la NESSELSDORFER Wagenbau Fabriks gesellschaft. C’est un fabricant de roue en bois qui en famille se développe et produit ensuite des wagons de chemin de fer.

Lorsque l’entreprise s’intéresse à l’automobile vers 1897, l’entreprise n’a plus rien en commun avec les fondateurs. Il s’agit de la NESSELSDORFER President. Il s’agit de la première voiture produite en Autriche Hongrie (La Tchécoslovaquie n’étant indépendante de la Hongrie qu’à partir de 1919).

Un des noms qui signera le développement de cette voiture est celui de Hans LEDWINKA.

Après la première guerre mondiale, l’activité ferroviaire est au plus mal en Tchécoslovaquie. L’entreprise NESSELSDORFER Wagenbau AG. doit fusionner avec la KOPRIVNICKA VOZOVKA AS. au sein de la RINGHOFFER-TATRA AG.

Hans LEDWINKA, après un passage chez le constructeur automobile STEYR revient chez NESSELSDORFER nouvellement TATRA. Il a maintenant une forte reconnaissance au sein du monde de l’ingénierie automobile.

Les voitures TATRA se caractérisent par leur moteur refroidi par air placé à l’arrière, et un profile aérodynamique.  Mais L’innovation la plus importante est le châssis à tube central sur lequel repose le moteur. En 1923,LEDWINKA en équipe la TATRA 11 alors dotée d’un moteur bi-cylindres à plat.

En 1926, la TATRA 12 sort ( deux aventuriers au chômage en prendront le volant pour faire un périple les emmenant jusqu’à Manchester -GB en 1936).

La conception des voitures TATRA est donc un essieu avant et deux demi-essieux arrières mobiles fixés au tube central et son moteur, avec une carrosserie recouvrant le tout.

Une autre technique mise en oeuvre dès 1934 par l’ingénieur Hans LEDWINKA sur la TATRA 77 est la position à l’arrière du moteur. Elle sera reprise sur les modèles suivants.

Tout comme la TATRA 77, la TATRA 87 est née des dessins de Paul JARAY. Elle est pourvue d’un moteur 8 cylindres. Sa production s’arrête pendant la guerre.

Il en est de même pour la TATRA 97 équipée du moteur 4 cylindres lancée en 1936.

On notera que VOLKSWAGEN semble à cette époque s’être fortement inspiré des technologies de TATRA pour le développement de la Type1 KDF Kafer (coccinelle).

Après la seconde guerre mondiale, le gouvernement nationalise TATRA et souhaite en faire un constructeur de camions tout terrain. Mais le manque de constructeur de limousines destinées à l’Etat force ce dernier à revoir sa stratégie. D’autant que le modèle TATRA 600 Tatraplan s’est bien vendue à l’export.

La TATRA 600 Tatraplan est la descendante de la TATRA 97.

La TATRA 603 voit le jour en 1956. Elle n’est destinée qu’aux fonctionnaires de l’Etat. Elle est équipé d’un moteur de 8 cylindres en « V » et d’une carrosserie autoporteuse. Elle garde les ouïes latérales nécessaires au refroidissement ( qui ont inspiré Jean-Pierre WIMILLE pour sa voiture ?).

En 1962, C’est la TATRA 613 qui fait son apparition d’après les dessins du bureau Italien VIGNALE. Elle est anguleuse et tranche avec les précédents modèles, même si elle en garde le moteur V8.

La TATRA 700 née en 1996 sera le dernier modèle à sortir de l’usine dont la production de voitures s’arrête en 1999.

 

Offres récentes TATRA