loupe

Toutes piècesflèche vers le bas

Toutes pièces

plusDéposer une annonce

Accueil triangle Marques triangle Turcat mery 2

TURCAT MERY

Marque Française

Fondée en 1898

Léon TURCAT s’associe à son beau-frère Simon MERY.

TURCAT MERY s’installe à Marseille.

Après avoir modifiés des PANHARD et des PEUGEOT, les deux ingénieurs Marseillais se lancent à la construction de leur propre voiture dès 1896.

Pour l’époque, cette voiture comporte déjà des innovations telles que des pneumatiques avec chambre à air, le démarrage par batterie, un moteur à 4 cylindres à l’avant.

(TURCAT MERY et BOSCH collaboreront au développement de l’allumage)

La TURCAT MERY type A de 1899 innove à nouveau avec une boite de vitesses à 5 rapports et une marche arrière à 2 vitesses!

En 1901, c’est un bicylindre 16/20 Hp et une boite 3 vitesses viennent raisonnablement équipée le nouveau modèle.

Un moteur à 6 cylindres à soupapes latérales prend place dans le modèle de 1907. Il sera lancé par un allumage à basse tension.

En 1902, à l’issue d’une rencontre au salon de l’automobile de Paris avec le Baron Adrien DE TURCKHEIM, l’entreprise s’associe avec DE DIETRICH.

L’usine de Lunéville verra ainsi le jour et la distribution des voitures TURCAT MERY sera maintenant nationale.

En 1908, la TURCAT MERY type F.M est la dernière voiture à utiliser une transmission par chaîne.

Cette copie d’un modèle LORRAINE DIETRICH disparaît en 1909.

L’année 1911 marque la fin de la collaboration avec le constructeur Lorrain.

Mais la licence TURCAT MERY continuera à être exploitée à Argenteuil par sa nouvelle société LORRAINE DIETRICH (fondée en 1905).

Les modèles d’avant guerre (1ère) recevront donc des transmission par arbre accouplés via une boite de transmission à pignons coniques aux moteurs 4 cylindres refroidis par eau.

Pendant la guerre, TURCAT MERY fabrique des munitions et des camions.

Le modèle TURCAT MERY type 15/25 arrive après guerre.

Son moteur rudimentaire de 3L est accouplé à un embrayage conique et l’arbre de transmission est équipé d’un frein.

En 1921,en manque de liquidité, TURCAT MERY doit se réorganiser pour diminuer ses prix par une production optimisée.

Et la société est vendue à un concessionnaire du nom de Arthur PROVENZAL.

TURCAT MERY devient la S.A des construction automobiles TURCAT MERY.

En 1923, le renouveau passe par le lancement d’un nouveau modèle équipé d’un moteur de 2,8L à arbre à cames en tête.

En 1924, l’entreprise subit une seconde réorganisation.

Les automobiles TURCAT MERY seront victorieuses sur de nombreuses courses (A noter, la TURCAT MERY VG sport de 1926).

La TURCAT MERY type VD, voiture populaire, est lancée.

Pour développer une réputation, elle va maintenant s’appuyer sur des moteurs d’autres marques telles que CIME ou SCAP.

Le modèle TURCAT MERY 7,5CV fût le premier à recevoir un moteur à soupapes en tête de la CIME.

Puis, la TURCAT MERY Type VF reçut un moteur SCAP.

En 1927,comme beaucoup d’autres constructeurs, la montée en puissance des moteurs pousseront TURCAT MERY à installer des 6 cylindres et 8 cylindres sous les capots de leurs voitures.

Mais les finances de l’entreprise ne sont pas bonnes et la production s’arrête en 1928.

Jusqu’en 1933,une société appartenant à MONNEROT DUMAINE continuera à distribuer les voitures TURCAT MERY sur la base des pièces et modèles invendus de stock.

Photo d'une TURCAT MERY exposée au musée national de Mulhouse
TURCAT MERY Duc de MONTPENSIER

 

Modèles

Offres récentes TURCAT MERY