loupe

Toutes piècesflèche vers le bas

Toutes pièces

plusDéposer une annonce

Accueil triangle Marques triangle Vauxhall

VAUXHALL

Marque Anglaise

Fondée en 1857

La marque doit son nom VAUXHALL à son implantation près du domaine de Foulques ( anciennement appelé Faiulk’s Hall).
Le blason du chevalier du domaine contenait un griffon qui fut repris sur le logo de la marque.

D’abord une société fabriquant des machines à vapeur, des moteurs, des pompes pour la marine – Alex WILSON & Company- elle fabrique des grues après son rachat par Andrew BETTS en 1863.

Elle est renommé la VAUXHALL Iron Works en 1897.

VAUXHALL lance sa première voiture en 1903 avec un moteur monocylindre de 5Ch et une transmission par chaine.

En 1905, VAUXHALL Motors prend possession de sa nouvelle usine de Luton (GB).

En 1910, la marque produit une voiture destinée à la compétition – La VAUXHALL Prince Henry– une 4 cylindres de 3054Cm3 capable d’atteindre les 160Km/H.
Parmi les succès qu’elle remporte il y a la Coupe d’hivers disputé en Suède.

VAUXHALL bat tous les records de courses de côtes en 1911 avec le pilote A.J HANCOCK à Brookslands et Shelsley Walsh (GB).

Dans une version à la puissance limitée, ce modèle (également appelé VAUXHALL type D) sera utilisé par l’état major Britannique.

Et pendant le conflit, des châssis VAUXHALL serviront à la construction d’ambulance.

La VAUXHALL 30/98 (châssis E) est produite à partir de 1913. Elle est également baptisée VAUXHALL 30/98 Velox pour sa rapidité. Désignation qui sera reprise après la 2nd guerre mondiale. Elle est équipée d’un moteur 4 cylindres de 4224Cm3.

En Novembre 1925, VAUXHALL est repris par GENERAL MOTORS. L’objectif du groupe Américain est de prendre pieds sur le Vieux continent.

Deux ans plus tard, OPEL subira le même sort. Aussi, de nombreux modèles seront développés en commun et toutes deux verront leur style être fortement inspiré par le design Américain.

La VAUXHALL 20/60 sort donc 3 ans plus tard sous cette influence.

Ce n’est pas le seul avantage qu’apporte G.M. VAUXHALL bénéficiera de l’avancée technologique de en matière de boite de vitesses automatique (comme CHEVROLET– du groupe GM).

La VAUXHALL 6 (Six) Cadet sort en 1931 avec ce type de boite.

En 1933, elle sera suivie par la VAUXHALL Light Six fabriqué sur la base de sa soeur ainée mais en plus petite (châssis court).

La VAUXHALL 14/6 sort en 1934 après sa présentation au salon d’Earl Court un an auparavant. Elle bénéficie du moteur à 6 cylindres à soupapes en tête.

La VAUXHALL 10/4 (Ten ou type H) de 1938 reçoit la carrosserie monocoque, une suspension indépendante et des freins hydrauliques. Elles sera vendues à plus de 42 000 unités.

500 voitures quitteront l’usine en 1939.

Pendant la seconde guerre mondiale, VAUXHALL construit des chars et des camions.

Après guerre, sous les traits de CHEVROLET Européanisées viendront les modèles VAUXHALL Velox, puis VAUXHALL Wyvern.

La VAUXHALL Cresta arrive en 1954. Son moteur est un 6 cylindres lui permettant de fleurter avec les 130Km/H. Par ses chromes et son style de CHEVROLET, elle séduira l’Angleterre.

Une version haut de gamme appelée VAUXHALL Viscount (version ultime de la VAUXHALL PC Cresta arrive en 1965 équipée d’un 6 cylindres de 3,3Litres.

Toujours dans le style des voitures familiales Américaines, VAUXHALL lance en 1957 le modèle VAUXHALL PA Velox. Mais ce coup-ci, le parebrise panoramique ne suffit plus à convaincre la clientèle Britannique.

La VAUXHALL Victor toujours dans un style Américains allégé arrive en 1961. Elle n’a rien de bien attirant pourtant, les exportations feront grimper la production à près de 400 000 unités.

Elle sera déclinée au long de sa carrière en version luxe, De Luxe et VX4/90 (encore plus luxueuse et puissante par le moteur FB gavé par un double carburateur).

En 1963, un modèle bas de gamme voit le jour : la VAUXHALL Viva.

En 1970, VAUXHALL produit une petite sportive: la VAUXHALL Magnum.

Juste après le choc pétrolier de 1974, VAUXHALL utilise le modèle de sa société soeur OPEL, la Kadett  City ,dont elle modifie l’avant pour en faire la VAUXHALL Chevette.

L’opération se renouvellera en avec la VAUXHALL Cavalier, tirée de l’OPEL Ascona et la belle VAUXHALL Manta.

Quelques années plus tard, elles seront identiques.

Puis viendront les grandes berline comme la VAUXHALL Senator de 1978 ou la VAUXHALL Royale, et VAUXHALL Omega de 1994.

En 1981, le coupé de la VAUXHALL Cavalier prend les trait du l’OPEL Manta.

A partir de 1986, alors que la production des usines devient commune, il n’y aura à l’exception du badge plus aucunes différences stylistique entre les deux marques.

Seules exceptions: les modèles provenant des usines HOLDEN ( groupe G.M) en Australie.

La marque appartient depuis 2017 au groupe PSA et OPEL (après la revente par G.M).

Modèles

Offres récentes VAUXHALL