loupe

Toutes piècesflèche vers le bas

Toutes pièces

plusDéposer une annonce

Accueil triangle Toutes les marques triangle WOLSELEY

WOLSELEY

Marque Anglaise

Crée en 1901

Le fabricant d’armes VICKERS se diversifie dans l’automobile et fonde la WOLSELEY MOTORS Limited. Pour cela, il s’appuie sur Herbert AUSTIN avec qui il a passé un accord après avoir consulté à de trop nombreuses reprises les idées, dont celle notamment de produire des voitures. En 1901, VICKERS nommera Herbert AUSTIN directeur général de WOLSELEY pour 5 ans.

Les WOLSELEY sont des voitures de luxe et seront très prisées à la belle époque.

En 1905, suite à un refus de placer des moteurs à la vertical, Herbert AUSTIN qui possédait déjà des plans de voitures de sa propre conception démissionne de WOLSELEY et continue son chemin seul sous la marque AUSTIN.

John Davenport SIDDELEY – alors directeur de vente- le remplace. Il expose des WOLSELEY avec moteur SIDDELEY en position verticale fin 1905. Cela génère l’intérêt des journalistes qui parle alors de la marque SIDDELEY.

La confusion des marques et les différents frais généraux occasionnés par les deux structures provoquent des difficultés.

La division utilitaire sera vendue à  William MORRIS. Et John Davenport SIDDELEY quitte en 1909. Les décisions d’alléger la structure sauvent l’entreprise.

WOLSELEY produit également en Italie.

En 1912, la production est suffisante pour qu’un agrandissement soit fait à l’usine d’Adderley Park.

Après l’inauguration des travaux, la société devient la WOLSELEY MOTORS limited en 1914.

Pendant la première guerre mondiale, WOLSELEY produira énormément de matériels militaires et notamment les véhicules de l’état major Britannique.

L’argent accumulé pendant la guerre permet à VICKERS d’investir encore plus dans le développement de WOLSELEY

En 1921, WOLSELEY produit plus de 12 000 voitures et devient le premier producteur automobile Anglais. Mais les taxes mises en place par le gouvernement sur les bénéfices de la guerre, les investissements très coûteux de développement, l’annonce de MORRIS de baisser les prix des voitures, et le ralentissement des ventes plongeront la trésorerie de WOLSELEY dans le rouge.

En 1923, WOLSELEY est en faillite.

William MORRIS rachètera entièrement la société WOLSELEY sur ses fonds propres en 1927 afin d’empêcher une prise de contrôle par CHRYSLER.

Noyée dans la refonte de BRITISH MOTORS Corporation (BMC), la marque disparaît en 1975.

Offres récentes WOLSELEY