L'automobile a sa source
Un départ sous haute tension – a sparkly launch !
Record de vitesse en voiture électrique en 1899.

Un départ sous haute tension – a sparkly launch !

La "Jamais contente", atteint la barre des 100km/heure en 1899

Juché sur une voiture de sa conception, Camille JENATZY, franchit le 29 Avril 1899 pour la première fois les 100 kilomètres / heure. Le précédent record du comte Gaston DE CHASSELOUP- LAUBAT de 92,78 km/h en date du 4 mars 1899 fut ainsi foudroyé.

Au volant de sa voiture électrique en forme d’obus appelée « La Jamais-Contente », il atteint la vitesse de 105,88 km/h, pour être précis.

Avec ses deux moteurs d’une puissance de 50 kilowatts (env. 68 chevaux), placés en position arrière entre les roues et pour un poids total de 1,5 tonne, il s’agit d’une conception relativement innovante pour la fin du XVIII.

Entre 1898 et 1902, les voitures les plus rapides étaient donc électriques !. Cependant le moteur électrique malgré ces exploits sera concurrencé par le moteur à vapeur et sera supplanté pour le siècle suivant par le moteur thermique peu compétitif en termes de puissance et de poids à l’époque.

Un départ électrique.. a spart launch !

A l’initiative du LIONS Club, une réplique exacte et fonctionnelle, a été réalisée en 1993, par les élèves de l’Université Technologique de COMPIÈGNE (l’UTC – Mireille GRENET). Une renaissance, pour cette icône ayant subit les aléas du temps lors de ses sorties publiques.

Aujourd’hui, la réplique est exposée au Musée National de COMPIÈGNE (France) pour les plaisirs des petits et des plus grands passionnés. Quant à l’original, il se trouve également au musée de COMPIÈGNE, à l’abri des regards et des accidents.

Réplique de « La Jamais-Contente »

__
(En)
Riding into a car from his proper make – Camille JENATZY – set the 100 Kilometres /hour for the first time on 29th April 1899. The previous record dated 4th Mars 1899 by Count Gaston DE CHASSELOUP-LAUBAT with 92.78 Km/H was then stroke down.

Behind the steering wheel of his shell shaped electrical car “La Jamais Contente” (The Never Satisfied), he reached top speed of 105.88Km/H precisely.

The use of 2 electrical motors of 50Kw (approx.68 Hp) placed between the rear wheels and all together weighing 1.5 Ton, the design was innovative by this end of XVIII century.

So, between 1898 and 1902, the fastest cars were electrical ones. Although these exploits, the less competitive in terms of weight and steam engine and power heat engine superseded the electrical motor during the next century.

Thanks to the French LIONS Club, a perfect and running replica was built in 1993 by the students of the COMPIEGNE –Mireille GRENET- University of Technology (France).

A revival for this icon old car, time-tested during each of its public appearance.

The original car, it is out of sight also at the COMPIEGNE National Museum, kept away from greeds and accidents.

@Tacotroc

Laisser un commentaire

Fermer le menu