L'automobile a sa source
Un départ sous haute tension !

Un départ sous haute tension !

La "Jamais contente", atteint la barre des 100km/heure en 1899

Juché sur une voiture de sa conception, Camille JENATZY, franchit le 29 Avril 1899 pour la première fois les 100 kilomètres / heure. Le précédent record du comte Gaston DE CHASSELOUP- LAUBAT de 92,78 km/h en date du 4 mars 1899 fut ainsi foudroyé.

Au volant de sa voiture électrique en forme d’obus appelée « La Jamais-Contente », il atteint la vitesse de 105,88 km/h, pour être précis.

Avec ses deux moteurs d’une puissance de 50 kilowatts (env. 68 chevaux), placés en position arrière entre les roues et pour un poids total de 1,5 tonne, il s’agit d’une conception relativement innovante pour la fin du XVIII.

Entre 1898 et 1902, les voitures les plus rapides étaient donc électriques !. Cependant le moteur électrique malgré ces exploits sera concurrencé par le moteur à vapeur et sera supplanté pour le siècle suivant par le moteur thermique peu compétitif en termes de puissance et de poids à l’époque.

Ligne du temps sur les records vitesse en voiture électrique de 1899 à 1903

A l’initiative du LIONS Club, une réplique exacte et fonctionnelle, a été réalisée en 1993, par les élèves de l’Université Technologique de COMPIÈGNE (l’UTC – Mireille GRENET). Une renaissance, pour cette icône ayant subit les aléas du temps lors de ses sorties publiques.

Aujourd’hui, la réplique est exposée au Musée National de COMPIÈGNE (France) pour les plaisirs des petits et des plus grands passionnés. Quant à l’original, il se trouve également au musée de COMPIÈGNE, à l’abri des regards et des accidents.

Réplique de « La Jamais-Contente »

Laisser un commentaire